samedi 10 décembre 2011

Dupont-Aignan le candidat en colère de 2012




Que tout le monde le sache, Nicolas Dupont-Aignan est officiellementcandidat à la présidentielle de 2012 !  J’en connais qui ne trouvent plus le sommeil depuis le passage du dorénavant candidat officiel de « Debout la République » sur France 2 hier soir. La réaction de Jacques Myard, le porte parole des populistes de son parti de naissance l’UMP, en est la preuve :

« Il aurait mieux fait de se battre à l'intérieur de son ancien parti plutôt que d'adopter une stratégie de marginalisation vouée à l'échec »

Bon,  il est  vrai qu’on l’a connu plus odieux que ça le Myard ! D'ailleurs, cette réaction qui ne nous apprend rien de fondamental est une espèce de phrase toute faite, que l’on peut appliquer à toutes les candidatures d’où qu’elles viennent. Une sorte de réponse « type », à sortir en cas de manque … d’inspiration !

C’est un peu le cas de tout le monde


L’inspiration ! C’est peut être ce qui nous manque à tous pour commenter cette "évènement". J’ai eu beau chercher depuis ce matin, je n’ai rien trouvé à me mettre sous la dent ! Hormis la dépêche AFP de l’annonce de sa candidature abondamment reprise par la presse, je n’ai trouvé que des portraits minimalistes, n’allant pas au-delà du souverainisme Gaullo-NoEuro du personnage. Lui qui voit la France comme : «  une cocote minute prête à exploser ». Lui, l’incarnation du troisième homme : « Il y a des millions de gens qui ne supportent plus l'UMP et le PS, mais qui ne veulent pas voter FN. Ces gens-là ne nous connaissent pas encore ». Lui, l’ultime rempart au Front National : « on va pouvoir voter pour le protectionnisme sans voter Le Pen … Marine Le Pen est anxiogène. Le FN surfe sur les différences entre les Français. Moi, je ne fais pas une fixation sur la religion musulmane ». Lui l'homme en colère à cause du boycotte des médias : « Je suis au niveau de Morin ou de Villepin, alors qu'on ne me voit jamais dans les médias »

Alors, peut-être bien que cette candidature aurait dû être mise un peu plus en avant et commentée plus abondamment. Mais pour dire quoi de plus en finalité ? Une énième candidature estampillée « Extrême-Centre » après celle de Morin et Bayrou (en attendant Dominique de Villepin), chassant sur les mêmes terres des souverainistes Du Ché et les nationalistes du front ! Autant dire une candidature de plus … pas plus !


7 commentaires:

Stef a dit…

Il va grappiller quelques points je pense...

Le Pudding à L'arsenic a dit…

Il est tellement bas que ça ne peut qu’être le cas ! Dépassera-t-il les 2 % j'en suis moins sûr.

romain blachier a dit…

je vais faire moi aussi un billet sur le Dupont, comme il a des trolls associés ca va commenter ;)

Le Pudding à L'arsenic a dit…

Je ne me doutais pas d'une organisation trollesque aussi bien rodée !

estelle92 a dit…

Des trolls NDA sur le blog de Bembelly, Romain ?
Tu ne peux pas, simplement, penser qu'il y a des gens qui ont de l'estime pour lui ?

Ce Que Je pense.. a dit…

Ah, j'aime les Trolls de NDA
Hier j'ai eu 1125 visites (NDA +Miss France) ;-)
Et ça continue! Déjà +de 400 aujourd'hui
Et puis, s'il peut piquer des voix à Sarko, buzz-it !

RST a dit…

Bonjour,
Troll de DLR, j’arrive chez vous par l’intermédiaire du texte (pas très bon) de Variae publié par Marianne2.
Vous posez dans votre texte la question de la pertinence de la candidature de NDA. Pour essayer de répondre à votre question légitime (si, si) je vous propose de vous dire en vrac, si vous le permettez, pourquoi je soutiens activement cet homme qui est très largement différent de tous ceux auxquels vous le comparez. Je le fais d’autant plus librement que rien ne me prédestinait à me retrouver militant chez DLR après avoir longtemps été membre actif d’… ATTAC chez qui je garde de nombreux amis.
1) C’est un homme foncièrement honnête qui ne traine pas de casseroles (ça nous change de nombreux dirigeants de l’UMP et du PS). Il a largement fait ses preuves en tant qu’élu de terrain dans sa mairie de Yerres et n’a pas hésité à envoyer chier Sarkozy pour rester fidèle à ses idées. Il serait certainement ministre aujourd’hui s’il n’avait pas quitté l’UMP
2) C’est un homme qui se réfère au Gaullisme non pas pour faire comme tout le monde mais parce qu’il pense vraiment que l’exemple du Général peut permettre de guider l’action politique.
3) Il est soutenu par des femmes et des hommes jeunes, valables et intègres comme le bloggueur Laurent Pinsolle dont les prises de position reflètent assez bien je trouve les principes qui sous-tendent l’action de DLR et de ceux qui y militent.
4) Bien qu’étiqueté « de droite », certaines de ses positions sont plus à gauche que celles défendues par les soi disant représentants de la gauche traditionnelle
5) C’est un véritable européen conscient qu’avant de s’occuper des autres, il faut s’occuper des siens. On appelle aussi cela le souverainisme.
6) Et surtout, sujet majeur en ce qui me concerne, c’est à ma connaissance, sinon le seul, tout au moins le premier parlementaire français à avoir posé enfin officiellement la question fondamentale : la création monétaire est-elle du domaine privé ou public ?

Je m’arrête là de crainte de vous lasser (c’est peut être d’ailleurs trop tard). Si d’aventure vous passez sur mon blog (http://ecodemystificateur.blog.free.fr/) , une sélection avec le tag NDA vous donnera tout un tas d’autres bonnes raisons de soutenir NDA.

Pour conclure, nombre de ses idées sont partagées par des gens de gauche comme Montebourg, Mélenchon ou Chevènement. Mais la gauche hélas a trahi tous ses idéaux pour ce qui est du PS et n’a toujours pas compris, pour ce qui est des autres qui ne s’en revendiquent pas, que le mondialisme est une voie sans issue qui ne correspond pas à la nature véritable de l’être humain.

Quant aux autres candidats auxquels vous le comparez, je ne m’étendrai pas, gardant en mémoire que lorsqu’il a annoncé sa candidature sur M6, ce bouffon de Morin a présenté les 2 mesures phares de son programme : la parité et la contraception. J’ai la faiblesse de penser que NDA ne boxe pas dans la catégorie des minables de cet acabit et que son ambition pour nos concitoyens est d’une autre trempe