jeudi 3 novembre 2011

Le G20, la RGPP et le Foot !

Pour commencer, si vous avez cliqué sur le lien pour lire cet article c'est certainement par curiosité, parce qu'il est vrai qu'au premier abord, rien ne lie le G20 qui se déroule en ce moment même à Cannes à la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), encore moins au football, ce sport si populaire qui l'en devient écœurant pour certains !


En ce qui me concerne, j'aime le foot ! Cela ne fait pas de moi une brute écervelée, avide de sang de supporters adverses. Non, juste quelqu'un qui a, entre autres passions, une affection particulière pour ce spectacle, véritable arène de gladiateurs des temps modernes. C'est ainsi que Mardi soir en regardant le résumé des matches de la soirée, j'ai appris que les matches de la 13ème journée de ligue1 et de la 14ème journée de ligue 2 allaient être décalés en raison du G20 ! En résumé, la caution féminine de cette émission pour hommes, Nathalie Ianetta pour ne pas la citer, nous explique que l'organisation à Cannes de la soirée "Fuck me I'm Greek" a nécessité un dispositif de sécurité si important qu'il y a pénurie de policiers pour assurer la sécurité autour des stades de football les Vendredi et Samedi. Seul un match sera disputé Samedi soir à 21h, sinon pour les autres : tous décalés au lendemain.



On en est donc là !  A ne plus avoir la capacité d'organiser des événements sportifs nationaux pour cause de manque d'effectifs de police ! Nicolas Sarkozy a pourtant été élu avec la casquette de premier policier de France, avec des discours

 "Mobilisateurs plutôt apprécié par les gendarmes. (Vous venez de nous décoiffer), a même lancé un adjudant-chef au ministre."

Il avait tout de même dit au gendarmes en Juillet 2002, en tant que ministre de l’intérieur :

 "La gendarmerie (aura sa juste part) dans les 13 500 emplois nouveaux prévus pour l'ensemble des forces de sécurité dans les cinq prochaines années …/… L'objectif sera de combler dès 2004 les sous-effectifs constatés aujourd'hui."

Très drôle non ? Surtout quand on sait que depuis la mise en place de la RGPP nous sommes revenus aujourd'hui en terme d'effectif au niveau de 2002, et que si cette révision arbitraire des dépenses publiques continue jusqu'à son terme, nous serions alors en 2013 au niveau des effectifs de 1997. La cerise sur le gâteau : une augmentation permanente du nombre de missions attribuées aux forces de l'ordre !
 
Si l'on ajoute à cela l'info d'hier soir signalée par Romain bien analysée par Gael puis par Nicolas : "la France est passée du 14ème (en 2009) au 20ème rang des 187 pays pour lesquels le PNUD (programme des Nations Unies pour le Développement) calcule un indice selon trois critères principauxla santé, l'éducation et les revenus", on peut alors conclure en disant que boire ses bières en face d'un match de foot le Dimanche au lieu de Samedi ce n'est pas si grave que ça. Par contre, parader à la première occasion en clamant être "le sauveur du monde" alors que l'on serait même plus capable d'organiser un match de foot s'il arrivait que Obama veuille passer la nuit au Carlton de Cannes ! Pour un pays c'est le début de l'accélération de la chute programmée.

2 commentaires:

Stef a dit…

Scandale si on peut même plus encadrer nos matchs, un signe qui ne trompe pas, il est vrai ^^

Le Pudding à L'arsenic a dit…

La cellule de veille est active !!!^^