jeudi 29 mars 2012

En 1979 les socialistes avaient déjà leur #RadioHollande





Sacrés socialistes ! Alors que les radios libres n’étaient encore qu'un doux rêve lointains, ils ont lancé le 28 juin 1979 : « Radio-Riposte ». Station créée pour  dénoncer la mainmise sur les réseaux d’information par le président de l'époque, un certain Valéry Giscard d’Estaing.



Considérée comme radio pirate, elle a été vite censurée, puisque au bout de 10 minutes de retransmission à partir du dernier étage du 12 cité Malesherbes, le signal a été  brouillé puis interrompu. S'en est suivi une intervention de la police, des barricades dressées, un assaut à coups de barres à mine ... et l'interpellation de Laurent Fabius ainsi que d'autres responsables socialistes présents sur place. 

Radio-Riposte s’appelle aujourd'hui Radio HollandeValéry Giscard d’Estaing  se nomme aujourd'hui Nicolas Sarkozy, ... pour le reste allez voter le 22 Avril !

Reportage d'anthologie déniché sur le site de l'INA :




Pour le plaisir des yeux : les moustaches de Noël Mamère 






3 commentaires:

Nicolas J a dit…

Et Mitterrand, en 65, il avait Twitter ?

Le Pudding à L'Arsenic a dit…

Non ! pas d’équipe web en 1965 ...

BA a dit…

Jeudi 29 mars 2012 :

Depuis 2004, le nombre de pauvres ne cesse de croître.

La France a 13,5 % de sa population qui vit en dessous du seuil de pauvreté monétaire (c'est-à-dire moins de 950 euros par mois pour une personne seule). Ce chiffre, qui représentait 8,2 millions de personnes en 2009 (dernières statistiques disponibles), n'a fait que se détériorer depuis 2004 (12,6 % à l'époque).

Plus inquiétant, la très grande pauvreté est elle aussi en augmentation : depuis 2004, le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de 40 % du niveau de vie médian (640 euros pour une personne seule) est passé de 2,5 % à 3,3 % de la population totale, soit 2 millions de personnes. Or à ce niveau d'exclusion, les chances de sortir de la pauvreté deviennent très minces.

Samedi 24 mars 2012 :

La fortune de Nicolas Sarkozy a progressé de 30 % depuis son élection en 2007.

Le Président-candidat évalue son patrimoine personnel à un peu plus de 2,7 millions d'euros, contre 2,1 millions au début de son quinquennat.

Presque 650.000 euros de plus qu'en 2007. En cinq ans, le patrimoine personnel du chef de l'Etat aura progressé de près de 30 %. Comme l'indique l'édition de ce samedi 24 mars du Journal Officiel, Nicolas Sarkozy dispose désormais d'un patrimoine d'un peu plus de 2,7 millions d'euros. Une fortune qui se décompose de la façon suivante : contrats d'assurance-vie (2,58 millions dont 2,3 auprès de la banque HSBC France), diverses collections (autographes, montres, statuettes) estimées à 100.000 euros, ainsi que 56.919 euros crédités sur le compte courant ouvert au nom du couple, toujours auprès de HSBC France.

http://www.challenges.fr/elections-2012/20120324.CHA4646/la-fortune-de-nicolas-sarkozy-a-progresse-de-30-depuis-son-election-en-2007.html?google_editors_picks=true