mercredi 11 janvier 2012

Le Fouquet's : Un boui-boui dans Paris pas cher 2012






Chers lecteurs, pour vous remercier de l'avoir propulsé à la 32ème place du classement ebuzzing catégorie politique, le Pudding à l'Arsenic à le plaisir de vous proposer un texte au style particulier, un exercice de créativité extrême : "L'histoire sans chute" ... très librement inspirée de la phrase à la con du jour de Christian Estrosi : "Le Fouquet's est une brasserie populaire" :

Christian, un pote niçois, était de passage aujourd'hui à Paris. Ancienne star de la moto, il s'est reconverti depuis dans l’écriture de blagues pour Carambar. C'est à ce titre d'ailleurs qu'il compte sortir le 28 Janvier un recueil de ces fameuses blagues à fond jaune, date d'anniversaire de son idole de toujours : Nicolas Sarkozy

Nous nous sommes donc donné rendez-vous dans l'aprés-midi pour en parler. Il avait alors insisté pour que l'on se rencontre près de l'avenue des champs-Elysées, arguant qu'il voulait m'inviter à déjeuner.

Le connaissant grand pingre parmi les pingres, je ne vous cache pas que je m'étais préparé à payer le McDo que j'allais, à coup sûr, devoir  ingurgiter ... Mais une fois sur place, passé les salamalecs en tous genres, le fameux Christian me tend un "Paris pas cher" et me demande :
"Ça te dis d'aller déjeuner au Fouquet's ? Oui je sais, c'est pas top, mais c'est un petit boui-boui populo qui offre le caviar tout de même ... les temps sont durs pour moi en ce moment ! Je ne peux pas me permettre plus ! Même le McDo c'est trop pour te dire ! Ne me juge pas s'il te plait !!!"

Il aura fallu qu'un niçois m'apprenne cela, Honte à moi ! moi qui croyait que c’était une "brasserie de luxe" ! En même temps ce n'est pas entièrement de ma faute non plus, sur le site du Fouquet's on peut lire une présentation qui peut prêter à confusion !!! 
"Au côté de tant de célébrités, on vient partager depuis plus d'un siècle de chaleureux moments au bar de l'Escadrille, découvrir les secrets d'une cave prodigieuse et déguster, en terrasse ou dans les salons du premier étage, le summum de l'esprit  "brasserie de luxe" à la française."
...




Voila, voila ... je vous avais prévenu, c'est une histoire sans chute ;)