lundi 14 novembre 2011

Nicolas, François, Jean-Luc et MLP sont sur un pédalo

Pour le mois de Novembre, le prix "Besson" sera sans conteste attribué à Jean-Luc Mélenchon suite à sa diatribe envers les utilisateurs de pédalos. Prix que je viens d'inventer, et qui récompenserait la personnalité politique qui donne, par ses interventions, le plus d'arguments fallacieux aux gens d'en face qui n'attendent que ça !

Dans son billet de ce matin consacré à ce sujet, Nicolas a très bien résumé le fond de ma pensée ( il est fort ce Nicolas !) :

"Il vaut mieux être capitaine d’un pédalo que capitaine du Titanic. C’est le rôle que s’est donné Méluche : couler l’ensemble de la gauche pour exister."

 Ça m'a inspiré une petite devinette :

"Nicolas, François, Jean-Luc et MLP sont sur un pédalo en route pour 2012. François tombe. Qui l'a poussé ?"

Aha, je perçois bien votre hésitation ! Il est vrai que depuis hier la réponse n'est plus si évidente. Aussi affligeant que cela puisse paraître, malheureusement... la réponse aujourd'hui est : les 3 mon général !

PS (sans allusion aucune) : fais gaffe Jean-Luc a ne pas finir comme le héro de la chanson de Gold ... en Capitaine abandonné !

3 commentaires:

MAJiCWoofy a dit…

Imagine que le pédalo se dirige vers des chutes dignes du Niagara (toute ressemblance avec la situation économique serait purement fortuite)...
Et hop, tous mort sauf le François !

Le Pudding à L'arsenic a dit…

la ça serait de François !

assiabrina a dit…

l'arche !