vendredi 4 mai 2012

[Tout sur Sarkozy] Best of des Caricatures de Sarkozy en campagne

H-7 avant la fin officielle de la campagne les amis, on ne lâche rien ! mobilisons nous encore et encore pour faire voter François Hollande !!!















5 commentaires:

BA a dit…

Vendredi 4 mai 2012 :

Sarkozy 2007 : des avocats tunisiens de l'ex-Premier Ministre libyen reparlent de fonds libyens.

Le principal avocat tunisien de l'ex-Premier ministre libyen incarcéré en Tunisie a affirmé à son tour vendredi à l'AFP que son client lui avait dit que le régime Kadhafi avait financé la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy, une allégation démentie par son avocat français Marcel Ceccaldi.

"Al-Mahmoudi m'a dit plusieurs fois que le régime de Kadhafi avait bien financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007", a déclaré Mabrouk Kourchid, reprenant l'essentiel des propos tenus la veille par un autre avocat tunisien, Bechir Essid.

Me Mabrouk Kourchid, qui a assisté l'ex-dignitaire libyen auprès de la justice tunisienne, n'a pas avancé de montant, contrairement à Me Bechir Essid, qui avait mentionné une enveloppe de 50 millions d'euros pour le financement de la campagne présidentielle 2007.

"L'ex-Premier ministre libyen est convaincu que sa détention prolongée en Tunisie était effectuée à la demande de la France et visait à taire la question du financement", a-t-il poursuivi.

D'autres avocats tunisiens ont indiqué que l'affaire de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par le régime libyen avait été évoquée devant une cour d'appel tunisienne le 25 octobre 2011.

"La question a été posée devant un juge à l'ex-Premier ministre libyen et sa réponse affirmative figure dans un procès-verbal judiciaire", a assuré à l'AFP l'avocat qui avait posé la question, Slim Ben Othman.

"Al-Mahmoudi avait alors indiqué qu'une enveloppe de 50 millions d'euros a été remise par lui-même aux mains d'envoyés de Sarkozy à Genève", a déclaré Me Ben Othman.

"Une mallette contenant de l'argent en espèces avait été remise à Genève par al-Mahmoudi accompagné d'autres ex-dirigeants libyens", a poursuivi Me Ben Othman, rapportant des propos tenus par son client devant une cour présidée par le magistrat Ezzedine Bouzrara.

"Des documents attestant de l'opération ont été copiés et déposés dans plusieurs capitales européennes", a ajouté l'avocat affirmant que son client craignait une liquidation physique.

Citant son client, l'avocat Mabrouk Kourchid a indiqué que "le régime de Kadhafi n'avait pas financé que la présidentielle française, deux autres pays de l'Europe de l'est et de l'ouest ont profité de ses largesses", a-t-il affirmé, sans plus de précision.

"J'étais présent lorsque la question du financement a été posée", a indiqué à l'AFP un avocat du comité de défense, Me Mahdi Bouaoucha, assurant que les propos de al-Mahmoudi avaient été consignés dans un procès-verbal.

Les trois avocats tunisiens ont assuré ne pas connaître l'avocat français Marcel Ceccaldi qui avait formellement démenti jeudi les affirmations de ses confrères tunisiens.

"En ma qualité d'avocat d'al-Baghdadi al-Mahmoudi, et sur instruction de ce dernier, je démens formellement les allégations de Bechir Essid", a déclaré à l'AFP l'avocat français Marcel Ceccaldi, qui dit défendre l'ex-Premier ministre libyen al-Baghdadi al-Mahmoudi.

Dans un état de santé critique, M. al-Mahmoudi avait été hospitalisé pour hémorragie interne, avait indiqué jeudi Me Kourchid.

http://www.romandie.com/news/n/_Sarkozy_2007_des_avocats_tunisiens_de_l_ex_PM_libyen_reparlent_de_fonds_libyens84040520121710.asp

BA a dit…

Vers 13 heures :

Sur le site de LA TRIBUNE DE GENEVE :

François Hollande obtiendrait 53% des suffrages devant Nicolas Sarkozy.

Selon nos informations, François Hollande devancerait Nicolas Sarkozy à l'occasion du 2e tour de l'élection française. D'après plusieurs instituts de sondages, le candidat socialiste obtiendrait entre 52.5 et 53% des voix. Le président sortant plafonnerait lui à 47 ou 47.5%.

Les bureaux de vote, ouverts depuis 8 heures, devaient fermer à 20 heures pour les derniers d'entre eux. 46 millions d'électeurs français sont appelés aux urnes pour élire le septième président de la Vème République. Arrivé en tête au premier tour (28,63% des suffrages contre 27,18%), François Hollande, 57 ans, est depuis des mois donné grand favori du scrutin.

http://www.tdg.ch/monde/francois-hollande-obtiendrait-53-suffrages-nicolas-sarkozy/story/15086944

lejournaldepersonne a dit…

Sarcosi fan tutte

J'ai toujours haï les extrêmes, même si leur dogmatisme me profite et contrairement à ce qu'on croit çà et là, je méprise la droite. C'est ma part de méprisance à moi.
Quant à la gauche, je l'ai toujours trouvée ridicule... risible... pitoyable... parce qu'au fond, je suis impitoyable. Même si je perds cette élection, il n'y aura pas un seul pour me plaindre... et c'est de bonne guerre... parce que je suis un homme fier...
Non, je ne prends pas les autres pour des cons, je laisse entendre qu'ils le sont... tant qu'ils croiront en quelque chose.... ils n'aboutiront jamais à rien... ce n'est pas du cynisme mais du réalisme... du bon sens : il n'y a pas de différence entre être et avoir... il faut en avoir, pour être, paraître et devenir quelqu'un.
Mon adversaire est con de croire qu'il ne l'est pas. Et con de faire croire que vous ne l'êtes pas...
Avec moi au moins, les choses sont claires: je vous baise en vous disant les yeux dans les yeux que je vous baise.
Tout ce que vous courrez comme risque c'est de prendre votre pied. Parce que pour moi, c'est déjà fait.

http://www.lejournaldepersonne.com/2012/04/sarcosi-fan-tutte/

lejournaldepersonne a dit…

Sarcosi fan tutte

J'ai toujours haï les extrêmes, même si leur dogmatisme me profite et contrairement à ce qu'on croit çà et là, je méprise la droite. C'est ma part de méprisance à moi.
Quant à la gauche, je l'ai toujours trouvée ridicule... risible... pitoyable... parce qu'au fond, je suis impitoyable. Même si je perds cette élection, il n'y aura pas un seul pour me plaindre... et c'est de bonne guerre... parce que je suis un homme fier...
Non, je ne prends pas les autres pour des cons, je laisse entendre qu'ils le sont... tant qu'ils croiront en quelque chose.... ils n'aboutiront jamais à rien... ce n'est pas du cynisme mais du réalisme... du bon sens : il n'y a pas de différence entre être et avoir... il faut en avoir, pour être, paraître et devenir quelqu'un.
Mon adversaire est con de croire qu'il ne l'est pas. Et con de faire croire que vous ne l'êtes pas...
Avec moi au moins, les choses sont claires: je vous baise en vous disant les yeux dans les yeux que je vous baise.
Tout ce que vous courrez comme risque c'est de prendre votre pied. Parce que pour moi, c'est déjà fait.

http://www.lejournaldepersonne.com/2012/04/sarcosi-fan-tutte/

JackTheRipper a dit…

Caricature marrante, article original ! :)

Voici un autre blog politique avec des articles intéressants et illustrés ; ==> http://pointdevuepolitique.blogspot.fr/