dimanche 29 janvier 2012

Les 61 preuves de courage de Sarkozy #SarkoShow

Le courage, en veux-tu en voilà


  • En 2007, le courage de supprimer 8 700 emplois dans l’Éducation nationale en prétendant lutter contre l’échec scolaire.
  • En 2008, le courage de supprimer 11 200 emplois dans l’Éducation nationale en prétendant lutter contre l’échec scolaire.
  • En 2009, le courage de supprimer 13 500 emplois dans l’Éducation nationale en prétendant lutter contre l’échec scolaire.
  • En 2010, le courage de supprimer 16 000 emplois dans l’Education nationale en prétendant lutter contre l’échec scolaire.
  • En 2010, le courage de supprimer 2 774 emplois de policiers en prétendant lutter contre l’insécurité.
  • En 2011, le courage de supprimer 1981 emplois de policiers en prétendant lutter contre l’insécurité.
  • Le courage de prétendre lutter contre l’exclusion en baissant de 30% les crédits du Samu social au point de provoquer la démission de son fondateur.
  • Le courage de fermer les places d’hébergement aux personnes SDF en disant donner l’accès au logement, quand ils seront construits.
  • Le courage d’avoir fait croître le budget de la lutte contre « l’immigration irrégulière » jusqu’à 687 millions d’euros, soit l’équivalent de plus de 10 000 emplois à temps plein destinés à l’expulsion des sans-papiers.
  • Le 31 mai 2011, le courage de mettre en place la circulaire Guéant visant à expulser les étudiants étrangers.
  • Mardi 20 octobre 2009 , le courage d’expulser trois Afghans de France dans un vol franco-britannique à destination de Kaboul, contre l’avis de la Cour européenne des droits de l’homme.
  • Mars 2010, le courage de placer un enfant de 13 mois, Ledjon Spanca, dans un Centre de Rétention à Lyon.
  • 28 juin 2011, le courage de placer une fillette kosovare d’un an dans un Centre de Rétention à Lyon.
  • En juin 2009, le courage de supprimer purement et simplement le secrétariat aux droits de l’homme.
  • Le courage de mettre en place une Taxe carbone qui n’a jamais vu le jour.
  • Le courage d’annoncer chaque année depuis 2007 une réforme de la dépendance qui jamais vu le jour.
  • Le courage de faire licencier une vendeuse pour une plaisanterie.
  • Le courage de vider une ville de ses habitants pour les remplacer par des militants UMP à chaque bain de foule.
  • Le courage d’offrir 75 milliards de cadeaux fiscaux aux français les plus riches.
  • Le courage de faire signer un chèque de 30 millions d’euros par le fisc à Liliane Bettencourt.
  • Le courage d’ajouter 24 taxes supplémentaires depuis 2007
  • Le courage de passer la France de la 31ème à la 44ème place au classement mondial de la liberté de la presse.
  • Le courage de déclarer en avril 2009 : « Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore, les bandits, eux, ont une morale »
  • Le courage d’augmenter le déficit commercial de 36 milliards en 5 ans.
  • Le courage de faire basculer dans la pauvreté 60 000 retraités.
  • Le courage de prétendre être le président du plein emploi et avec un million de chômeurs en plus.
  • Le courage d’augmenter la croissance de 0,0% en 5 ans.
  • Le courage de faire passer la dette publique de la France de 63.9% du PIB en 2007 à 81.7% en 2010
  • Le courage d’exclure 4 millions de français de l’accès aux soins médicaux.
  • Le courage d’augmenter de 21,2% les violences à la personne en 5 ans.
  • Le courage de traiter les humains comme des animaux en prison, avec 13.000 détenus en surnombre par rapport aux places disponibles soit un taux d’occupation moyen de près de 125 %.
  • Le courage de ne pas lever le « secret défense » sur l’affaire Karachi, qui a couté la vie à 14 personnes.
  • Le courage d’augmenter la TVA de 8%.
  • Le courage de choisir les journalistes et la maison de production pour ses interventions télévisées.
  • Le courage d’espionner ses adversaires politiques et les journalistes.
  • Le courage de déclarer «La protection des sources des journalistes sera inscrite dans la loi»
  • Le courage de dire à un citoyen énervé « Descends de là, si t’es un homme », en étant entouré de CRS armés jusqu’aux dents.
  • Le courage de déclarer que tous ceux qui ont négocié avec des dictateurs « n’ont pas eu les contrats et ont perdu sur le terrain des valeurs » puis recevoir un dictateur en exercice sur un tapis rouge pour lui vendre des armes et des avions de chasse.
  • Le courage de rendre imposables les indemnités journalières des accidentés du travail.
  • Le courage d’exiger de celui qui souhaite partir en retraite à 60 ans qu’il prouve un handicap d’au moins 20%.
  • Le courage de déclarer : « Qu’on ne vienne pas me dire qu’il y a un problème d’indépendance de la justice » quand on écarte les magistrats gênants pour recaser des proches.
  • En septembre 2009, le courage d’avoir déclaré en tant que président de la république « au bout d’une longue enquête, deux juges indépendants ont estimé que les coupables devaient être traduits devant le tribunal correctionnel » en faisant fi de la présomption d’innocence.
  • Le courage d’augmenter le nombre de fichiers policiers de 169% depuis l’arrivée au ministère de l’Intérieur, en 2002.
  • Le courage de supprimer la taxe professionnelle pour mettre en place la contribution économique territoriale.
  • le courage de mettre en oeuvre l’union Méditerranéenne» avec entre autres Bouteflika, Ben Ali, Moubarak, El Assad.
  • Le courage d’avoir dépensé 17 millions d’euros en juillet 2008, pour le sommet de l’Union de la Méditerranée, qui s’est soldé par un échec cuisant.
  • Le courage de siphonner le fonds de réserve des retraites crée en 2002 par Jospin pour financer la dette publique.
  • Le courage d’avoir lancé un grand plan Marshall des banlieues qui n’a jamais vu le jour.
  • Le courage de ne pas trouver les 13 000 places manquantes d’hébergement d’urgence.
  • En janvier 2008, le courage d’augmenter son salaire présidentiel de 172%
  • En janvier 2010 le courage de dépenser 1,6 millions d’euros pour un voyage à la Réunion.
  • Le courage de supprimer l’année de formation en alternance de la formation des maîtres.
  • Le courage de donner la Légion d’Honneur à son couturier.
  • En 2009,  le courage de supprimer près de 10 000 emplois de professionnels de santé dont 5000 personnels soignants.
  • Le courage de supprimer les cotisations retraite sur les heures supplémentaires pour en conclure qu’il fallait réformer les retraites.
  • Le courage d’acheter un avion à 180 millions d’euros.
  • Le courage d’investir aux législatives de 2012 Christian Vanneste, un homme qui clame haut et fort que les homosexuels sont inférieurs aux hétérosexuels, et qui compare homosexualité et pédophilie.
  • Le courage, au nom de la modernité, d’interdire aux paysans le droit ancestral de resemer leur récolte d’une année sur l’autre, ce qui ne c’était plus vu depuis… la Révolution Française !
  • Le courage d’organiser un Grenelle de l’Environnement en 2007 et de dire dans le même temps que l’environnement çà suffit.*
  • Le courage de lutter contre la pauvreté : en 2008, 7.836 millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté. En 2009, 8.173 vivaient sous le seuil de pauvreté.
  • Le courage d’une augmentation annuelle moyenne du nombre de chômeurs de 105 000 personnes.


4 commentaires:

Nicolas J a dit…

Quel boulot !

Le Pudding à L'Arsenic a dit…

Bravo "Le courage, en veux-tu en voilà" !

Captainhaka a dit…

Aura t-il le courage de s'en aller sans nous faire une crise ?

Le Pudding à L'Arsenic a dit…

ça va pleurniche à fond !